Voici pourquoi moi, Nahed, je ne finirai pas fauchée et pauvre.

Voici pourquoi moi, Nahed, je ne finirai pas fauchée et pauvre. 3.63/5 (72.50%) 8 votes

Voilà un moment que je suis en plein questionnement et observation par rapport à l’abondance, la liberté financière, l’indépendance financière, et je me pose sans cesse cette question, qui d’ailleurs m’obsède continuellement :

« Qu’est ce qui fait que certaines personnes arrivent à créer l’abondance, la richesse et la liberté financière même si elles ont démarré de rien, alors que d’autres passent toute leur vie à ramer, trimer, et être fauché avec des fins de mois terribles ? »

Pour arriver à des réponses et à des résultats, il fallait que je comprenne, surtout que j’étais la première concernée, car grande fauchée ! Je ne sais pas pour vous, mais mes fins de mois n’étaient pas terribles. Je travaillais à l’époque dans une multinationale avec un bon salaire, mais je m’arrangeais toujours pour être débitrice à chaque fin de mois et je ne pouvais rien épargner malgré mes augmentations et primes.

J’ai d’abord commencé, il y a quelques années, par lire des tonnes de livres magnifiques sur l’argent, l’abondance, qui m’ont éclairée et m’ont permis d’avoir des prises de conscience. Mais je sentais que ce n’était pas suffisant, j’ai donc suivi des formations auprès de millionnaires comme T. Harv Ecker (Millionnaire mind intensive) et bien d’autres. J’ai alors commencé à mieux comprendre mon schéma d’attraction de la pauvreté et du manque.

Puis, pour aller plus loin, je me suis dit « je vais aller trouver des personnes qui ont déjà atteint l’objectif que je souhaite atteindre, c’est-à-dire être dans l’indépendance et la liberté financière, pour étudier leurs stratégies. J’ai donc trouvé ici au Maroc, mais aussi à l’étranger des successfull people qui ont bien voulu m’accorder du temps et m’expliquer les stratégies qu’ils ont déployé pour arriver au résultat escompté.

Ce que je vais vous révéler m’a beaucoup aidé à franchir un cap depuis, et pas des moindres. Pour être honnête avec vous, je ne suis pas encore arrivée à la liberté financière à laquelle j’aspire mais je suis super fière de moi car j’ai atteint l’indépendance financière dont je rêvais et ce en moins de 3 ans.

Avant d’aller plus loin, connaissez-vous la différence entre la liberté financière et l’indépendance financière ?Non ? Je vous laisse cogiter un peu.

Pour ma part, cette découverte a été capitale dans ma vie et je la partage avec joie avec vous en espérant qu’elle vous fasse l’effet qu’elle m’a fait le jour où j’ai eu cette prise de conscience.

Définition de l’indépendance financière : vous avez de l’argent en quantité suffisante pour couvrir vos besoins et même au-delà mais vous êtes rendu au temps. Donc vous travaillez pour de l’argent. Le boss, c’est l’argent.

C’est dur à entendre et à encaisser, n’est-ce pas ? C’est pourtant la vérité. Ne partez pas, attendez que je vous explique.

Travailler pour l’argent veut dire que vous avez un emploi ou une structure qui vous appartient mais vous êtes rendu au temps, votre business ne peut pas tourner sans vous. Vous êtes obligé de pointer tous les jours au bureau sinon soit vous perdez votre job et on vous remplace, soit tout s’écroule dans votre entreprise car vous êtes celui qui met en place les stratégies et prend les décisions.

Et on se retrouve dans la configuration suivante : des journées de 16h, avoir beaucoup d’argent mais ne pas avoir le temps ni pour en profiter ni pour le gaspiller, se réveiller un jour et se rendre compte qu’on n’a pas vu nos enfants grandir…

Attendez maintenant que je vous donne la définition de la liberté financière, c’est la plus belle et la plus marquante définition que j’ai trouvée et je la partage avec vous : « la liberté financière, c’est quand vous réussissez à créer une machine à fabriquer des revenus passifs qui couvrent tous vos besoins, vos désirs et vos rêves tout en vous permettant d’être libre de votre temps et de continuer à travailler avec amour et passion ».

À ce stade, c’est l’argent qui travaille pour vous et vous êtes donc le boss. Je vous entends d’ici dire« oui c’est facile à dire mais comment faire ? »

1/ l’intégrer et le comprendre
2/ le vouloir comme si votre vie en dépendait
3/ l’imaginer et en rêver continuellement
4/ passer à l’action
5/ lâcher prise et être attentif aux signes
6/ faire confiance à l’univers qui fera en sorte de vous ramener l’idée, l’opportunité ou la personne qui vous mettra sur le chemin de votre rêve

Voici un aperçu sur ce qui peut être considéré comme revenu passif :

– Éditer un livre qui devient bestseller
– Un cd de musique ou même une chanson, souvenez-vous de Gangnam Style : plus de 2 409 000 000 de vues sur Youtube en à peine 3 ans
– Développer un concept de franchise
– Rentier immobilier
– Vendre vos services sur le net. Nous sommes dans l’ère de l’information, il faut donc apprendre à surfer sur la vague

Les revenus passifs sont en fait toutes ces choses que vous créez pratiquement en une seule fois mais qui continuent à s’autogérer et à générer des revenus.

Voilà, j’ai souhaité vous éclairer sur la différence entre LIBERTE FINANCIERE et INDEPENDANCE FINANCIERE, en espérant que cela vous aidera à voir les choses différemment et à repositionner vos objectifs avec plus de conscience.

Dans mon prochain article, je passerai au crible la différence entre le MIND SET d’un pauvre et le MIND SET d’un riche.

Hada Houwa et Allah ihfadkoum.

hhhhhhhhhhhhhhh

Comments (6)

  • Assia Reply

    Je viens de terminer la lecture de  » livre père riche père pauvre  » de Robert Kiyosaki, j’ai retenu que pour devenir riche il faut acheter des actifs et non pas des passifs par exemple : acheter des actions, des obligations, des fonds communs de placement, les biens immobiliers qui génèrent des revenus, les reconnaissances de dette, les droits d’auteur résultant de la propriété intellectuelle, comme la musique, les manuscrits, les brevets d’invention. C’est le même principe dont vous avez expliquez dans votre article, sauf que l’auteur insiste que ce sont des actifs et non pas des passif, pouvez vous nous expliquez encore plus c’est quoi les revenus actifs pour vous?? juste pour que je puisse assimiler la différenciation. MERCI.

    20 février 2016 at 16 h 51 min
  • HANINE Tariq Reply

    Impossible de lire cet article et passer inaperçu, très impressionnant !
    Continuez à nous faire decouvrir et vivre ces recettes fascinantes.
    Merci
    H Tariq

    26 février 2016 at 11 h 30 min
  • Malika bennani Reply

    Je m inspire beaucoup de vos écrits et franchement au quotidien ca me donne une envie de foncer et d aller de l avant de croire en moi

    Sooooo Yes i can :) merciiii et lah yhefdek

    29 février 2016 at 23 h 38 min
  • Meryem Reply

    Je vous remercie pour ce partage , la liberté financière est exactement ce que j’avais dans ma tête ,et en ce que je m’imagine pour le futur Inchaalah .
    Je vous aime , et merci d’être dans ma vie .

    1 mars 2016 at 1 h 23 min
  • Amal Reply

    Makanfhemch francais a khti Nahed, Kriterien ghi arbiya ola almaniya, ila kan momkin chwiya earbiya.
    Chokran

    9 avril 2016 at 13 h 06 min
  • fatima Reply

    Bonjour ma chère Nahed,
    J’adore ta personnalité rigolote et ton énergie positive et débordante. Tbarklah machaa lah 3lik.
    Je suis à la recherche de l’abondance et j’ai déjà lu plusieurs livres sur ce sujet: « réfléchissez et devenez riche », « le pouvoir de l’intention », « la visualisation créatrice « , « le secret » … je n’arrête pas de rêver, je rêve gros mais je ne l’ai pas encore atteinte.
    Pense à faire une conférence sur le sujet. Je voudrais y assister. J’ai besoin de punch. Bisou ou lah inane.

    26 novembre 2016 at 18 h 48 min

Votre avis a de la valeur

Laissez un commentaire et je répondrais personnellement . Si vous avez aimé cet article partagez le.